lundi 20 octobre 2014

Poursuite du congrès eCANUSA de Rismouski : une approche sociale de la foresterie

Samedi 18 octobre, la journée a été introduite par Jerry Franklin, de l’Université de Washington, considéré comme l’un des pères de la foresterie écologique (Ecological foresty).

Il a évoqué la transition d’une foresterie productiviste, concentrée sur l’exploitation de volumes de bois et la rapidité des retours sur investissements, à une foresterie qui s’intéresse davantage au fonctionnement des écosystèmes et qui s’inspire des dynamiques naturelles.

Dans la vision développée par Jerry Franklin, la foresterie s’assimile davantage à une science sociale dans la mesure où elle a pour rôle de concilier les différents usages de la forêt. Cette approche nous a semblé particulièrement novatrice dans le contexte Nord-américain, où la foresterie est plus habituellement abordée de façon productiviste.

Le congrès s’est terminé après une dernière série de sessions, portant sur l’écologie forestière, les dynamiques forestières et les techniques et outils d’inventaire forestier (Lidar et modèles de croissance).


Article rédigé par Jérôme, Aurélia et Lola

Aucun commentaire:

Publier un commentaire