vendredi 13 septembre 2013

Rapport de la mission québécoise


Le rapport rédigé par l'équipe québécoise dresse le bilan d’une mission de 12 jours qui s’est déroulée principalement en France, mais aussi en Suisse et en Allemagne. Les différentes visites réalisées dans des parcs nationaux (existants ou en projet), parcs naturels régionaux, forêts communales, réserves intégrales, forêts privées et autres territoires ont permis de documenter une variété de contextes qui permettent d’harmoniser la conservation de la nature avec l’utilisation durable des ressources naturelles. L’équipe québécoise a pu constater qu’une institution aussi importante que le « parc national » peut s’établir et se gérer selon le principe de conciliation de la protection de la biodiversité avec l’exploitation des ressources naturelles, sur la majeure partie du territoire protégé. La sylviculture peut ainsi être mise au service des objectifs des aires protégées lorsqu’elle se traduit en actions de restauration du patrimoine naturel, tout en permettant une production de bois diversifiée. Dans tous les cas rencontrés, l’aire protégée est une construction collective, souvent basée sur un concept de charte de territoire qui assoit l’entente entre les communautés sur les paramètres de protection et d’utilisation durable du territoire. Il en résulte que la foresterie peut jouer un rôle de restauration tant sur le plan social que sur le plan écologique quand elle est bien coordonnée avec les différents efforts de conservation du patrimoine naturel et culturel. Conséquemment, les aires protégées polyvalentes, qui sont l’objet d’une expérimentation au Québec, pourraient devenir des sites de pratiques exemplaires en matière de développement durable. Six recommandations, découlant de ces constats, sont exposées dans ce rapport.
Dans l'ordre habituel : Marie-Ève Deshaies, François Brassard, Lola Desbourdes, Amélie Denoucourt, Aurélia Rodrigues, Robert Lindeckert, Louis Bélanger, Jean-François Lamarre, Jean-Pierre Jetté et Jean Bergeron au pied d'un très vieux chêne de la forêt d'Haguenau.

1 commentaire: